La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) : pour qui ? Pour quoi ?

Publié le 27 janvier 2021

  1. Accueil
  2. Actualités

Versée par les services du département, la prestation de compensation du handicap (PCH), représente une aide financière destinée à couvrir les dépenses liées à la perte d’autonomie des personnes en situation de handicap. 

La PCH comprend 5 formes d’aide : 

  • humaine
  • technique
  • aménagement du logement ou du transport 
  • aide spécifique ou exceptionnelle
  • animalière

Quelles sont les conditions d'éligibilité ?

Pour pouvoir bénéficier de cette aide, il faut répondre aux conditions suivantes : 

  • Avoir un handicap qui génère une difficulté dite absolue, c’est-à-dire que vous ne pouvez pas du tout réaliser au moins une activité importante (par exemple entretien personnel).
  • Avoir un handicap générant une difficulté dite grave, c’est-à-dire qu’il est difficile pour vous de réaliser au moins deux activités importantes au quotidien (par exemple, entretien personnel et relations avec les autres)

Pour les adultes :

  • Avoir au moins 60 ans*

*Si les conditions d’obtention de la PCH étaient réunies avant les 60 ans du bénéficiaire, le demandeur pourra demander une dérogation.

Enfants et adolescents :

Quelles sont les démarches à effectuer pour faire votre demande ?

La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MPDH) est chargée de l’instruction de la demande. Le demandeur doit donc déposer sa demande à la MPDH de son lieu de résidence. Une équipe pluridisciplinaire évaluera ensuite, avec le demandeur, les besoins de compensation du handicap. 

La décision d’attribution basée sur le plan personnalisé de compensation sera rendue par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH).

À combien s’évalue le montant de cette aide ?

Le montant horaire de la PCH va varier en fonction des Conseils Généraux. A titre indicatif, le bénéficiaire de la PCH verra ce montant horaire varier en fonction du mode d’intervention. 

S’il opte pour : 

  • l’emploi direct (gré à gré) :  14,21 € l’heure ou 14,91 en cas de réalisation de gestes liés à des soins ou aspirations endo-trachéales
  • le recours à un service mandataire : 15,63 € ou 16,40 € en cas de réalisation de gestes liés à des soins ou aspirations endo-trachéales
  • le recours à un service prestataire agréé : 100 % dans la limite de 17,77 € l’heure ou dans la limite du montant fixé entre le service prestataire et le département.

La prestation de compensation est versée mensuellement par le Conseil Général dont vous dépendez. Il existe toutefois des versements ponctuels concernant l’aménagement du véhicule ou du lieu de vie par exemple.

Pour plus d’information, rendez-vous ici

Trouver mon agence

À propos de l'auteur

Équipe Vitalliance