Le village Alzheimer ouvrira ses portes dans les Landes

Publié le 30 août 2017

Grande première en France : le tout premier village Alzheimer accueillera ses premiers habitants dès 2019, à Dax.

Un complexe spécifique de 8 hectares pouvant accueillir jusqu’à 120 malades atteints d’Alzheimer, voilà le projet inédit qui débutera prochainement dans les Landes.

Initié par Henri Emmanuelli, président du Conseil départemental des Landes, ce village Alzheimer est inspiré d’une expérience néerlandaise, dans la ville de Weesp, qui a montré une augmentation du bien-être et un allongement de la durée de vie des patients.

L’objectif est de permettre aux malade de maintenir le plus longtemps possible un lien social et une certaine autonomie. Il s’agit donc d’une autre approche, non-médicamenteuse, mais bien encadrée par la surveillance de 120 salariés, qui constitueront le personnel soignant, et d’une centaine de bénévoles. “Il y aura des médecins et des infirmières mais ils ne seront pas dotés de blouses blanches afin d’éviter les connotations médicales” a précisé Gabriel Bellocq, conseiller départemental des Landes, ancien maire de Dax et délégué au projet.

Ce seront donc 120 villageois qui évolueront dans des conditions de vie normale. 16 maisons accueillant entre 6 à 8 patients seront construites et réparties en quatre quartiers. Les infrastructures classiques d’une petite commune seront présentes : salon de coiffure, épicerie, brasserie, commerces…

Le but de cette expérimentation est d’étudier l’évolution de la maladie en dehors des milieux médicalisés et faire avancer la recherche.

Avec une ouverture prévue pour 2019, les travaux de construction doivent commencer prochainement, pour un coût total estimé à 24 millions d’euros.

Contacter mon agence Vitalliance

À propos de l'auteur

Pierre Francis

Pierre Francis est le co-fondateur de Vitalliance, entreprise de service aux personnes dépendantes qui compte parmi les leaders du secteur. Passionné de grands espaces, Pierre vit entre Annecy et Paris.

Created by Icon Fairfrom the Noun Project