1. Glossaire des pathologies
  2. Personnes âgées
  3. Parkinson

Parkinson

La maladie de Parkinson est une maladie neurologique chronique évoluant différemment d’une personne à une autre.

Elle est la deuxième maladie neurologique la plus fréquente après la maladie d’Alzheimer. Environ 4 millions de personnes sont atteintes de la maladie de Parkinson dans le monde.

C’est une maladie dégénérative qui entraîne donc une perte progressive des neurones à dopamine, neurones impliqués dans le contrôle des mouvements du corps.

Il existe 3 grands symptômes :

L’aide à domicile va être obligé d’aider la personne à réapprendre les gestes du quotidien : se lever, se coucher, s’habiller, s’asseoir, se nourrir… souvent avec l’aide d’un kinésithérapeuthe.

L’alimentation

Pas de régime alimentaire spécifique, l’aide à domicile va faire en sorte que l’alimentation soit variée, équilibrée et que la personne s’hydrate suffisamment.

Afin de pallier aux troubles du transit intestinal, il faut privilégier les fibres alimentaires et boire davantage.

En cas de troubles de la déglutition, l’aide à domicile veillera à ce que la personne se tienne droite pendant les repas, privilégie des boissons fraîches et épaisses, mâche lentement en prenant des petites bouchées.

En cas de boulimie, il faut le signaler au médecin traitant, cela peut être un effet indésirable d’un médicament.

Le sommeil

L’insomnie chronique est courante chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

L’aide à domicile doit améliorer l’environnement de la personne :

Les chutes

L’intervenant à domicile doit suivre les conseils du kinésithérapeute, à savoir conserver un minimum d’activité physique et pratiquer des exercices pour éviter les chutes.

Les conseils de l’ergonome vont améliorer le lieu de vie en terme de confort et d’efficacité mais surtout en terme de sécurité.

L’activité physique

L’auxiliaire de vie a conscience que l’activité physique améliore la mobilité, augmente la souplesse et les amplitudes articulaires, développe l’équilibre, entretient le coeur et prévient des chutes.

Une pratique régulière, une heure trois fois par semaine minimum, est recommandée.

Vitalliance vous propose des intervenants spécialisés dans la prise en charge des personnes atteintes de la pathologie parkinson :

Notre offre pour les personnes âgées

Created by Icon Fairfrom the Noun Project