1. Glossaire des pathologies
  2. Personnes handicapées
  3. Cancer

Cancer

Cancer du poumon, du sein, de la prostate, du côlon, de la thyroïde, de l’utérus, du larynx, du rein, du foie, du cerveau, du pancréas… et j’en passe. On peut dénombrer une bonne vingtaine de cancer différents. Un cancer c’est à l’origine une perturbation, un dérèglement au niveau de nos cellules. Mais avant d’aller plus loin, il faut décrire deux concepts : la prolifération et la différenciation cellulaire.

Les cellules souches présentent dans notre corps ont la capacité de se multiplier, se dupliquer, c’est ce qu’on appelle la prolifération. Heureusement, car une cellule va vivre maximum une dizaine de mois : cette capacité permet au corps de remplacer rapidement les cellules mortes. C’est d’ailleurs au cours de ce processus de remplacement cellulaire qu’une cellule tumorale (qui deviendra potentiellement demain un cancer) peut apparaître.

Les cellules souches ont également la capacité de “créer” du cartilage ou des muscles ou des neurones ou des os ou de la graisse etc. C’est la différenciation.

Pour une raison inconnue, les cellules tumorales dont nous avons parlé peuvent présenter des perturbations de leur programme de prolifération, de différenciation et de mort cellulaire. La cellule tumorale ou cancéreuse refuse de mourir facilement de vieillesse programmée. Elle échappe même aux attaques du système immunitaire en se dissimulant. Ces cellules cancéreuses vont se multiplier pour former une tumeur. Si elles quittent leur organe d’origine, elles deviennent une métastase.

Différents traitements existent pour détruire les cellules cancéreuses. Nous avons tous entendu parler de la chimiothérapie (orale ou en intraveineuse) par exemple. Lorsque cela fonctionne, on dit que le patient est en rémission. La rémission n’est pas encore la guérison. Cette dernière peut être effective après plusieurs traitements consécutifs.

L’accompagnement au quotidien

Lorsque cela est possible, les chimiothérapies peuvent être administrées à domicile. Cette solution est souvent plébiscitée par les malades car moins contraignantes, plus rapides et plus confortables.

L’aide à domicile

En fonction de l’état d’avancement de la maladie, de l’âge et du type de traitement, une auxiliaire de vie peut intervenir pour soulager le patient dans ses tâches quotidiennes. Suivi de la prise de médicaments (fondamental pour l’efficacité du traitement), préparation des repas, aide aux sorties / promenades pour préserver le lien social. Par son action positive sur le moral du patient, l’intervenante à domicile participe au maintien de la motivation et du courage, parfois décisifs dans le processus de guérison.

Vitalliance vous propose des intervenants spécialisés dans la prise en charge des personnes atteintes de la pathologie cancer :

Notre offre pour les personnes handicapées

Created by Icon Fairfrom the Noun Project