Conférence “Soins palliatifs, euthanasie… au-delà des frontières” à Annecy

Publié le 10 décembre 2018

  1. Accueil
  2. Agences Vitalliance
  3. Annecy

Le prêtre Gabriel Ringlet a partagé son expérience d’accompagnant spirituel pour les personnes en fin de vie.

Aujourd’hui encore, le sujet est délicat. Légale en Belgique, l’euthanasie est combattue par l’Eglise catholique.

Lors de la conférence “Soins palliatifs, euthanasie… au-delà des frontières”, au Centre Hospitalier Annecy Genevois, le prêtre, écrivain et théologien belge Gabriel Ringlet a raconté son expérience de représentant de cérémonie pour les personnes qui souhaitent se faire euthanasier. Très investi dans l’accompagnement en fin de vie, il est revenu sur de nombreux aspects déjà évoqués dans son livre “Vous me coucherez nu sur la Terre nue”, dans lequel il expose son attitude de non-jugement et son rôle d’accompagnant auprès des mourants. Il a ainsi expliqué au public son approche, notamment auprès des familles des patients, qui sont bien souvent contre l’acte de l’euthanasie. Son message étant qu’avec une approche humaine, on peut arriver à faire comprendre à la famille ce choix et finalement, lui faire accepter bien que cela soit difficile. La démarche devient ainsi plus abordable, la famille et la personne en elle-même sont alors plus dans l’acceptation.  

Mélanie, Responsable de Vitalliance Annecy, était présente à cette conférence avec quelques intervenantes à domicile de l’agence. Toutes ont trouvé ce moment très intéressant car lorsqu’elles sont confrontées à ce genre de situation, les auxiliaires de vie se retrouvent, le plus souvent, entre deux-eaux : la famille d’un côté, qui ne comprend pas forcément, et le bénéficiaire qui fait la demande. Ce témoignage de Gabriel Ringlet leur a permis de prendre du recul mais surtout, pour certaines, d’évacuer des expériences vécues, de mettre des mots sur des situations auxquelles elles ont dû faire face. Cela a aussi permis aux autres intervenantes de comprendre que cette démarche peut être acceptée si on l’aborde de façon humaine, avec de la compassion, de la patience et en se mettant à la place de l’autre.

Une conférence très enrichissante permettant des retours d’expérience sur une question encore controversée.

Coordonnées de l'agence

À propos de l'auteur

Équipe Vitalliance