“Innover et agir pour l’insertion et l’emploi” : le point presse du Conseil Départemental 68 à Colmar

Publié le 09 mai 2018

Le 26 avril dernier, un point presse s’est déroulé à l’agence Vitalliance de Colmar sur la thématique de l’insertion et de l’emploi. Elodie, directrice de l’agence et Nicolas, intervenant à domicile chez Vitalliance, étaient présents pour témoigner.

En deux ans, 8 200 personnes ont quitté le RSA dans le Haut-Rhin. Une baisse de 15% exceptionnelle en France (-5.5% au niveau national) qui a entraîné une chute du coût du RSA de 3,1 millions d’euros sur 91,3 millions dans ce département.

Brigitte Klinkert, présidente du Conseil Départemental du Haut-Rhin avait choisi les locaux de l’agence Vitalliance de Colmar pour communiquer sur ces bons chiffres et sur le bilan de l’opération “RSA contre bénévolat”. Dans son discours, elle a également expliqué le cadrage de l’action départementale, qui fait de l’emploi une priorité absolue, avant de communiquer sur les axes privilégiés en 2018. Puis Josiane Mehlen-Vetter, deuxième vice-présidente du Conseil Départemental, a évoqué les effets positifs du point de vue humain et sociétal du “RSA contre bénévolat” et “RSA & Juste droit”.

point presse sur insertion et emploi colmar
Article paru dans le journal Les Dernières Nouvelles d'Alsace, le 27/04/2018

Elodie, responsable de l’agence Vitalliance de Colmar a ensuite pris la parole pour témoigner sur les problèmes de recrutement dans des secteurs en tension. Depuis maintenant deux ans et demi au sein de Vitalliance, elle peut “réellement témoigner des difficultés de recrutement”. Comme elle l’a très justement remarqué, “la demande est croissante mais peut se voir freiner par le manque de ressources”. En effet, “ce métier va nous rendre exigent quant à la dimension humaine et relationnelle attendue des postulants”.

Elle a ensuite évoqué un bel exemple de réussite à travers l’embauche de Nicolas, ancien bénéficiaire du RSA pendant un an et embauché aujourd’hui en CDI chez Vitalliance, en tant qu’intervenant à domicile. “Se présentant comme un jeune homme volontaire, passionné avec un savoir-être intéressant, c’est ce qui lui a permis de valider son embauche chez nous il y a plus d’un an. La démarche de proximité avec nos salariés, tout comme avec nos clients, est une réelle volonté de l’entreprise rendue possible grâce à notre modèle : une chargée de clientèle gère 30 à 40 accompagnements, ce qui lui permet d’être disponible et réactive pour tous. Nous sommes dans un métier de l’Humain et ces valeurs humaines passent en amont dans la relation avec nos salariés, leur fidélisation est notre priorité pour pouvoir satisfaire nos clients.” En s’appuyant sur le cas de Nicolas, Elodie a précisé que “des évolutions de poste au sein de notre entreprise sont possibles. Vitalliance a pour objectif de permettre à ses auxiliaires de vie d’évoluer et de se former afin de pouvoir répondre aux besoins évolutifs de nos clients”.

Elodie a terminé son intervention par une phrase de Nicolas : “Il fait bon vivre chez Vitalliance” avant de conclure : “J’ai vraiment envie que l’on puisse dupliquer cette belle expérience, notamment grâce à des collaborations et la stratégie du Département qui s’annonce prometteuse”.

Nicolas a ensuite partagé son témoignage sur sa situation et sur son accompagnement. Puis ce sont Stéphane Mathieu, directeur de l’association Contact Plus, et Mme Hass, directrice du Pôle Emploi de Colmar qui ont pris la parole.

Des échanges sous forme de questions/réponses avec les journalistes ont suivis avant une collation sur place, organisée par le service du protocole du Département.

Une rencontre aussi intéressante qu’enrichissante, pleine de promesses pour l’avenir !  

Coordonnées de l’agence de Colmar.

Trouver mon agence

À propos de l'auteur

Pierre Francis

Pierre Francis est le co-fondateur de Vitalliance, entreprise de service aux personnes dépendantes qui compte parmi les leaders du secteur. Passionné de grands espaces, Pierre vit entre Annecy et Paris.

Created by Icon Fairfrom the Noun Project