Une mission réussie, c’est avant tout un travail d’équipe

Publié le 18 février 2020

  1. Accueil
  2. Agences Vitalliance
  3. Bordeaux Rive Gauche

Marina, Chargée de clientèle à Bordeaux, nous explique pourquoi elle a choisi le secteur de l’aide à domicile et ce que son travail lui apporte au quotidien.

Bonjour Marina, est-ce que tu peux nous présenter ton parcours ?

Après un baccalauréat  ST2S en 2010, j’ai exercé ma profession en maison de retraite durant sept ans.

A mon arrivée à Bordeaux, j’ai connu Vitalliance grâce à mon père, Intervenant à domicile dans les Landes. Après avoir déposé ma candidature, j’ai été recrutée comme auxiliaire de vie en 2016. En Juin 2019, j’occupe un poste d’assistante administrative. Puis, devant le développement rapide de l’agence, j’évolue au  poste de chargée de clientèle en octobre 2019. J’ai pu acquérir une connaissance du métier d’auxiliaire de vie qui fut un véritable atout pour mener à bien les accompagnements de nos clients.

Pourquoi avoir choisi le secteur d’Aide à Domicile ?

Par passion. J’ai une véritable admiration pour mes grands parents, ce qui a forgé mon choix professionnel dès le baccalauréat. Mon expérience en maison de retraite s’est faite tout naturellement, car je n’ai aucune appréhension particulière avec l’âge. J’aime cette idée de transmission d’expérience, de souvenir mais aussi de sagesse par les personnes âgées. Et surtout, leur être utile et participer à leur bien-être me fait du bien à moi aussi.

Comment se passe ton travail en agence : l’organisation sur place, la collaboration avec les autres agences, avec le Siège ?

Je commence par prendre connaissance de mes mails le matin, voir quelles sont les urgences évidemment. Je m’occupe de 18 clients, personnes âgées ou en situation de handicap. Je dois veiller au bon déroulement des missions, répondre au mieux aux besoins et à différents types de demandes : entre autres, recruter tous les jours pour pourvoir toutes les interventions, aller rendre visite à mes clients (moment que j’apprécie particulièrement), remplacer une auxiliaire de vie qui a un empêchement imprévu, répondre aux demandes. Je m’occupe de certains de mes clients que j’ai déjà accompagnés, par le passé, en tant qu’auxiliaire de vie. C’est une vrai valeur ajoutée dans mon travail. Car je sais analyser au mieux leurs besoins, ce qui est très rassurant pour eux.

Nous travaillons efficacement avec les autres agences sur le territoire quand, par exemple, l’un de nos clients part en vacances dans un autre département. L’agence concernée prend alors le relais pour lui proposer d’autres auxiliaires de vie, sur place, qui vont l’accompagner durant son séjour. 

Enfin, nous sommes en lien avec notre Conseil départemental et la MDPH afin que les dossiers de nos bénéficiaire sont clairs et complets. Pour cela, nous sommes régulièrement épaulés par les services du Siège de Vitalliance.  

Quels sont, d’après toi, les facteurs d’une mission réussie ? 

C’est avant tout un travail d’équipe entre l’agence, les auxiliaires de vie et bien sûr le client. En agence, nous devons faire preuve d’une expertise pertinente dans l’analyse du savoir être et savoir faire des intervenants que nous proposons en fonction du contexte des interventions. Nous devons donc très bien les connaître, pour être efficace dans les missions que nous leur proposons.

Et quand je vois que l’entente fonctionne entre le client et l’intervenant … là, je sais que, j’ai rempli ma mission.

Merci pour ce moment de partage.

Coordonnées de l'agence

À propos de l'auteur

Équipe Vitalliance