1. Accueil
  2. Actualités

Grand âge et dépendance : un tarif horaire plancher à 22 euros pour les services d’aide à domicile d’ici 2022

Publié le 05 octobre 2021

Grand âge et dépendance : un tarif horaire plancher à 22 euros  pour les services d’aide à domicile d’ici 2022

À l’occasion d’un déplacement en Saône-et-Loire jeudi 23 septembre, le Premier Ministre Jean Castex a dévoilé une série d’annonces et de mesures concernant le grand âge et la dépendance. Parmi elles, la mise en place d’un tarif horaire plancher pour les aides à domicile. 

Accompagné du ministre de la Santé, Olivier Véran, et de la ministre déléguée chargée de l’Autonomie, Brigitte Bourguignon, Jean Castex s’est rendu au Creusot pour rencontrer des aides à domicile et personnels d’Ehpad. 

Un moment durant lequel il a fait des annonces sur les questions liées au grand âge, et à la dépendance avec un plan pour l’autonomie des personnes âgées à hauteur 400 millions d’euros. Parmi ces annonces, la création de postes supplémentaires en Ehpad ou encore l’augmentation d’unités spécialisées Alzheimer.

Un tarif plancher pour les aides à domicile

Mais une autre mesure a aussi vu le jour lors de son allocution : la mise en place d’un niveau de financement public minimum pour les services d’aide à domicile. Jusqu’alors, la prise en charge variait d’un département à l’autre en fonction des financements accordés au titre de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) ou de la prestation de compensation du handicap (PCH). À compter du 1er janvier 2022, et partout en France, les prestataires percevront 22 euros. Un coup de pouce visant à “réparer une iniquité” au sein du secteur des services d’aide à domicile, où aujourd’hui plus de la moitié des heures effectuées sont rémunérées en deçà de 22 euros. Ces mesures tendent à répondre au “défi collectif parmi les plus importants” que sont l’indépendance et l’autonomie des personnes vulnérables.

Trouver mon agence

À propos de l'auteur

vitalliance-wp