Les parents d’un jeune homme veulent construire une maison pour adultes autistes à Loison-sous-Lens

Publié le 27 octobre 2019

  1. Accueil
  2. Agences Vitalliance
  3. Arras

Baptisée “La Maison d’Antoine”, elle pourra accueillir six personnes atteintes de troubles autistiques.

Antoine a 28 ans. Bénéficiaire à l’agence Vitalliance d’Arras, il souffre de troubles du spectre autistique. Depuis plusieurs années, Valérie Leroy, sa mère, est à ses côtés. Malgré son dévouement et son implication, elle commence à fatiguer. Son mari Philippe est, lui aussi, très présent mais continue à travailler. La famille a donc eu l’idée de construire “La Maison d’Antoine”, qui serait un lieu d’accueil et de bien-être à la journée pour des personnes autistes, à Loison-sous-Lens. Ils devraient bientôt voir ce projet qui leur tient tant à coeur se concrétiser puisqu’ils sont actuellement en attente pour acquérir un terrain. Il ne restera après qu’à lancer le permis de construire et l’aventure pourra enfin débuter. Les parents d’Antoine espèrent commencer la construction en fin d’année ou début 2020. Il faudra compter environ un an de travaux ensuite. “C’est important pour nous, on se dit que c’est notre troisième enfant, on l’a pensé tous les deux”, comme le dit Valérie. 

Elle a d’ailleurs déjà pensé à toutes les activités que les futurs résidents pourront pratiquer dans ce lieu de bien-être et de pédagogie. Dans les 120 mètres carré d’espace, ils auront accès à des bains de balnéothérapie pour pouvoir se détendre tout en étant stimulés et pourront faire des ateliers cuisine. Valérie aimerait aussi les faire participer à la vie de la commune et leur faire réaliser des petits services civiques par exemple. Par ces activités, ils pourraient ainsi sortir de l’isolement en acquérant une habileté sociale mais aussi s’insérer dans la société en participant à la vie de cité et au développement du Pas-de-Calais. Avant même son ouverture et sa construction, Valérie a déjà reçu de nombreuses demandes de personnes intéressées par le projet. La maman d’Antoine sera évidemment présente pour aider et s’occuper des colocataires. Elle sera accompagnée d’une éducatrice ayant une expérience de 14 ans dans l’autisme ainsi que de stagiaires et de bénévoles. 

Jusqu’au 30 septembre, les habitants du Pas-de-Calais avaient la possibilité de voter pour le projet par le biais du “Budget citoyen”. Ce dispositif, conduit par le département, permet d’accompagner et découvrir des initiatives expérimentales et locales. Grâce au “Budget citoyen”, les gagnants remportent une somme d’argent pour les aider à développer leur projet. Présentée dans la catégorie “Pratique de l’économie sociale et solidaire”, “La Maison d’Antoine” a terminé en tête avec 505 voix. L’officialisation des résultats se fera le 21 novembre lors de la remise des subventions aux lauréats. 

Un grand bravo à la famille Leroy pour ce beau projet.

Coordonnées de l'agence

À propos de l'auteur

Équipe Vitalliance