Accompagnement vers le retour à l’emploi : le témoignage de Mickaël, bénéficiaire chez Vitalliance Bordeaux

Publié le 05 août 2020

  1. Accueil
  2. Agences Vitalliance
  3. Bordeaux Rive Gauche

Fin 2019, rencontre avec Mickaël, bénéficiaire Vitalliance à Bordeaux depuis 6 ans qui prépare son retour dans le monde professionnel par une formation qui a pour objectif de réaliser son projet professionnel.

Bonjour Mickaël, pouvez-vous nous dire où vous suivez votre formation ?

La formation que je suis est dispensée au sein de l’UGECAM (premier groupe français de réinsertion professionnelle des personnes en situation de handicap), à la Tour Gassie qui abrite un centre de rééducation pour les grands accidentés et brûlés. Elle comprend également un centre de formation pour la réinsertion professionnelle. C’est là que je me rends pour préparer mon retour dans le monde professionnel.

Quelles sont vos tâches au quotidien ?

Ma formation se fait en en deux étapes. La première s’est déroulée d’octobre 2018 à janvier 2019. C’était un stage de pré orientation qui m’a permis de découvrir différents métiers susceptibles de m’intéresser.
J’ai également pu faire plusieurs stages dans des entreprises du secteur. Cela m’a montré le cœur du métier et m’a conforté dans mon choix. En parallèle, j’ai pu suivre, au centre de formation, de nombreux ateliers comme “savoir passer un entretien d’embauche”.

La seconde étape s’effectue à mi-temps sur sept mois. J’ai commencé le 4 novembre. Elle est plus orientée vers l’acquisition et le développement de compétences administratives. Cette formation apporte aussi une méthodologie efficace pour la gestion de dossiers administratifs.

Comment vous organisez-vous pour suivre cette formation ?

Les conditions d’organisation pratique sont bien pensées. En ce qui me concerne, n’étant domicilié pas loin du centre de formation, je rentre chez moi tous les soirs.
Mais pour les participants plus éloignés, il est possible de loger sur place. Je suis accompagné par une auxiliaire de vie tous les jours.
Elle n’a évidemment pas le droit de m’aider pendant ma formation car je suis là pour apprendre seul, mais elle me tient compagnie pendant les pauses et m’accompagne dans mes besoins quotidiens.
Les groupes de participants sont variables, en général de 8 ou 9. Chacun peut ainsi aller à son rythme en fonction de son handicap et également de son projet professionnel. Deux formateurs nous assistent, en plus des nombreux exercices proposés par la plateforme numérique.
Les formateurs nous donnent les consignes nécessaires et nous pouvons donc réaliser les exercices seul.

L’ambiance de travail vous plaît- elle ?

Mon groupe de la première étape était très sympathique, nous étions entre 8 et 9 participants selon les jours. J’étais le seul en fauteuil roulant. L’ambiance était bonne, tout le monde m’a bien intégré. J’ai vraiment été content de ce premier contact.

Quel métier souhaitez-vous trouver à la suite de cette formation ?

Je souhaite être chargé de clientèle dans le service d’aide à domicile. Comprendre les besoins des demandeurs et leur trouver les solutions appropriées répond à ma motivation profonde. Je vais donc, au cours de cette deuxième étape, entrer dans la pratique en réalisant un stage.

Cette formation correspond- elle à vos attentes et à vos envies ?

Pour l’instant, je n’ai pas encore assez de recul pour évaluer en totalité l’apport de cette formation au regard de mon projet professionnel mais en tout cas, je suis extrêmement motivé !

Coordonnées de l'agence

À propos de l'auteur

Équipe Vitalliance