Habitat inclusif : une solution pour les personnes dépendantes et une alternative à l’institutionnalisation

Publié le 19 septembre 2018

  1. Accueil
  2. Agences Vitalliance
  3. Grenoble

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes âgées ou en situation de handicap expriment le besoin de choisir à la fois leur habitat mais également les personnes avec lesquelles elles vivront. L’habitat inclusif permet de répondre à ce besoin en proposant une solution adaptée et sécurisée.

Qu’est-ce que l’habitat inclusif ? D’après le Guide de l’Habitat Inclusif, il s’agit de développer des formules d’habitat, au coeur de la cité, associant un projet urbain et social, et des services adaptés aux besoins des personnes concernées, par une mutualisation des moyens. Troisième voie entre l’accueil en établissement spécialisé et le logement en milieu ordinaire, autonome ou en famille, cette offre fait partie des éléments permettant d’élargir la palette des choix offerts aux personnes en perte d’autonomie liée à l’âge ou au handicap. Bailleurs sociaux, associations, collectivités, fondations et services sociaux mettent donc en place de nombreux partenariats sur l’ensemble du territoire afin de satisfaire une demande toujours plus croissante.

L’habitat inclusif va plus loin qu’une mutualisation de moyens : il s’agit bel et bien d’un projet communautaire de vie. En effet, il se définit comme un véritable hébergement pour les personnes dépendantes, un espace de convivialité librement choisi. Il leur permet de vivre dans la cité, à proximité des commerces, des transports, des lieux de loisirs et de soins. L’enjeu principal pour les personnes en perte d’autonomie est de rompre la solitude tout en ayant un soutien à l’autonomie en toute sécurité, assuré par des services professionnels, dans le respect du libre choix et d’un projet de vie individualisé.

L’émergence de nouvelles formes d’habitats (dont l’habitat inclusif) a été favorisée par la désinstitutionnalisation, notamment pour mettre un terme à la chronicisation des maladies psychiatriques. D’autres types de handicap ont aussi été intégrés à cette alternative à l’hébergement en structure, tout comme le public âgé qui souhaitait rester à domicile dans des conditions de sécurité optimales.

L’habitat inclusif peut prendre différentes formes en fonction des besoins et souhaits exprimés par les occupants :

  • L’habitat regroupé : des logements individuels constitués d’un espace commun : studio ou petits appartements de type T1, T2 ou autres, groupés dans un même lieu autour d’un espace de vie collectif ;
  • L’habitat éclaté : des logements individuels disséminés, constitués au minimum d’un espace commun : studios, pavillons auxquels s’ajoute en proximité un local collectif mis à la disposition des habitants ;
  • L’habitat transitoire : un espace de vie individuel privatif au sein de logements partagés, de type colocation.

Ces dernières années, Vitalliance a développé une expertise sur les habitats inclusifs avec la création et le développement de ce type de structure sur différents territoires. C’est notamment le cas à Grenoble avec l’établissement Les Vignes, constitué d’appartements regroupés à services partagés. Ce dispositif s’adresse à des personnes qui ont choisi l’endroit où elles souhaitent vivre, dans des conditions de confort et de sécurité. Il est co-animé par le CCAS de Grenoble et l’association “Vivre aux Vignes”, en partenariat avec Vitalliance, le bailleur social ACTIS, Sud – Isère Alarme et Territoires. Ces partenaires institutionnels et associatifs s’engagent conjointement et solidairement à soutenir cet établissement en assurant un accompagnement médico-social de qualité. Pour cela, ils coordonnent, évaluent et adaptent les actions de soutien à domicile en fonction du projet de vie de chaque locataire. Ce dispositif est considéré comme une alternative à l’EHPAD. Il repose sur une mutualisation des services dont le coût est partagé entre les différents locataires, dans un principe de solidarité.

Les services proposés par Vitalliance regroupe plusieurs services comme :

  • un accompagnement professionnel et une expertise au montage des projets,
  • une participation active à des groupes de travail et de réflexion, au niveau local et national,
  • une équipe d’agence avec une personne dédiée à la mise en place et au suivi, un interlocuteur unique,
  • une collaboration avec les institutions et les financeurs,
  • une équipe de professionnel(le)s formé(e)s, une valorisation des compétences tant techniques qu’humaines,
  • des temps d’échange réguliers.

Véritable alternative à l’institutionnalisation, cette forme d’habitat permet le respect du choix de vie dans un domicile sécurisé et inscrit dans la cité des personnes en situation de fragilité. Elle permet de rompre avec l’isolement, qu’il soit choisi ou subi (humain, relationnel, familial, social, médical…), et d’interagir avec son environnement. La personne (re)devient actrice de sa vie. L’habitat inclusif tend vers la stimulation et la restauration de l’autonomie à travers un environnement adapté, redonnant confiance en soi et en l’autre. Un environnement médical adapté et une proximité des commodités (commerces, transports, lieux d’activités et de socialisation) concourent à sécuriser les habitants et facilitent l’instauration des relations amicales.

Trouver mon agence

À propos de l'auteur

Équipe Vitalliance