Une journée de soutien pour les aidants familiaux

Publié le 03 octobre 2018

  1. Accueil
  2. Actualités

Qu’ils soient salariés, pères et mères de famille, infirmiers, coordinateurs, psychologues ou encore ambulanciers… Ils sont aidants et eux-aussi ont besoin d’aide.

Une journée pour dire “Je t’aide” ! Parents, conjoints, enfants… Ils sont près de 11 millions à prendre soin d’un proche fragilisé, à être aidant. L’aidant est la personne qui vient en aide de manière régulière, à titre non professionnel, pour accomplir une partie ou la totalité des actes de la vie quotidienne d’une personne en perte d’autonomie, du fait de l’âge, de la maladie ou d’un handicap. Les tâches qu’il effectue sont diverses et peuvent parfois être particulièrement lourdes (pratique des soins, faire les courses, le ménage, aide à la toilette, prise de rendez-vous médicaux, démarches administratives, gérer le déplacement dans un centre de soins ou en maison de retraite…). Concilier vie professionnelle et aide familiale peut alors s’avérer compliqué et peut avoir des conséquences sur les conditions de travail des aidants : 33% d’entre eux considèrent qu’être aidant à un mauvais impact sur leur vie professionnelle et 58% ont du mal à gérer travail et obligations familiales. Pour pallier cette situation, des aides et des ressources existent (financières, techniques,humaines). Pourtant, ils sont 73% à ne pas connaître les dispositifs mis en place pour les soutenir, les aider financièrement et matériellement, les sortir de l’isolement et leur offrir des solutions de répit.

C’est pour cela que chaque année, une journée nationale leur est consacrée, pour leur permettre de s’informer sur leurs droits, les aides existantes et les démarches à effectuer. Depuis 8 ans, l’association pour la Journée Nationale des Aidants oeuvre à l’organisation de cette grande journée de mobilisation, qui a lieu tous les 06 octobre. Le but de cet événement est également de reconnaître les millions d’anonymes qui accompagnent au quotidien un proche âgé ou en situation de handicap. C’est une manière de les remercier et de rappeler que ce sont eux qui, par leur implication et leur engagement, sont les moteurs d’une société plus solidaire et plus humaine. Elle permet aussi de valoriser tous les acteurs engagés auprès des aidants : associations, entreprises, collectivités, mutuelles…

Pour sa 8ème édition, la Journée Nationale des Aidants portera sur les territoires, qui constituent les liens de solidarité avec les aidants. En effet, il est primordial que ces derniers aient connaissance de ce que le territoire peut leur offrir en termes d’aides concrètes et accessibles. C’est de cela que dépend le mieux-être des aidants. Ainsi, l’objectif de la journée sera de faciliter l’accès à l’information afin qu’ils puissent connaître les structures et acteurs locaux qui peuvent les aider et les accompagner. C’est également leur santé qui sera défendue cette année car il ne faut pas l’oublier : la multiplicité des rôles qu’ils endossent au quotidien leur fait aussi encourir des risques pour leur propre santé, par manque de temps ou renoncement à leurs soins. Etre aidant, c’est être multi-tâches et devoir gérer un ensemble de problèmes au quotidien en plus de sa vie personnelle, ce qui entraîne forcément des risques. Il est important d’interpeller la société sur cette réalité. De nombreux événements, manifestations et rencontres auront donc lieu, ce samedi 06 octobre, dans toute la France, organisés par des associations, entreprises, collectivités, établissements d’accueil, centres de soins, professionnels de l’accompagnement du secteur médical et social.

Alors vous-aussi, dites “Je t’aide” ce 06 octobre.

En savoir plus.

Trouver mon agence

À propos de l'auteur

Équipe Vitalliance