1. Glossaire des pathologies
  2. Personnes âgées
  3. Alzheimer

Alzheimer

La maladie d’Alzheimer, découverte par le médecin psychiatre allemand du même nom en 1906, entraîne la disparition des neurones.

Elle affecte le cerveau, c’est une maladie neurologique chronique évolutive qui associe :

Accompagnement au quotidien

Le repas

La maladie va désorganiser le moment des repas. Au début de la maladie, la personne peut tout simplement oublier de faire des courses et de s’alimenter ; ensuite des troubles du rythme alimentaire vont apparaître (grignotage à n’importe quelle heure, tri des aliments…).

L’aide à domicile doit donc vérifier que la personne s’alimente suffisamment et notamment au niveau de son apport en protéines et en énergie sans augmenter les quantités. L’aide à domicile doit également être vigilante aux fausses routes et à un possible amaigrissement.

La toilette

Le rôle de l’auxiliaire de vie est primordial lors de la toilette car on entre dans l’intimité de la personne, ce qui peut être délicat pour un membre de la famille.

Afin que tout se passe bien, l’aide à domicile justifie ses actes, la parole permettra à la personne d’être en confiance, ce moment sera un plaisir.

Si l’agressivité apparaît c’est qu’il y a de l’inconfort ou de la peur.

L’aide à domicile trouve la solution la mieux adaptée : bain, lit, lavabo ou douche.

La nuit

Le coucher doit être anticipé, l’aide à domicile va instaurer un rite pour anticiper les éventuelles angoisses liées à la fatigue de fin de journée, la tombée de la nuit…

Le coucher sera donc toujours précédé d’une période de détente, de relaxation.

En cas de déambulation nocturne, l’aide à domicile doit comprendre les raisons qui poussent la personne à se lever (faim, soif, envie d’aller aux toilettes…) et ensuite trouver des solutions, comme par exemple laisser une lumière allumée dans l’appartement, laisser de la nourriture et des boissons sur sa table de nuit… le but étant également d’éviter les chutes.

Les sorties

Si l’état de la personne le permet, l’auxiliaire de vie doit proposer des sorties à l’extérieur le plus souvent possible. L’objectif principal étant d’éviter l’apathie. L’équilibre physique et moral sera maintenu grâce à un rythme d’activité régulier (promenades, jardinage, vélo, peinture…).

Vitalliance vous propose des intervenants spécialisés dans la prise en charge des personnes atteintes de la pathologie alzheimer :

Notre offre pour les personnes âgées

Created by Icon Fairfrom the Noun Project