1. Glossaire des pathologies
  2. Personnes handicapées
  3. Autisme

Autisme

L’autisme est un trouble du développement neuronal qui s’exprime dès le plus jeune âge de l’enfant et perdure ensuite toute sa vie.

Même si les progrès de la médecine sont remarquables ces dernières années, force est de constater qu’au final, on sait bien peu de choses sur l’autisme. Les origines de cette pathologie font par exemple l’objet de vifs débats mêlant génétique et influences environnementales.

Les récentes recherches scientifiques sur le sujet on fait évoluer le trop restreint concept d’autisme vers celui des Troubles du Spectre Autistique (TSA) qui définissent un ensemble d’altérations touchant la qualité de la communication, la capacité à interagir en société, les centres d’intérêts, la gestion des stimulis.

La qualité de la communication

Une altération qualitative de la communication verbale (répétition de mots nommée l’écholalie) et non verbale (difficultés à émettre des expressions faciales).

Les interactions sociales

Difficultés à initier un échange, une conversation avec les autres.

Les intérêts restreints

Vont se manifester par une fascination pour des lieux (aéroport etc.) ou des objets / jouets qui seront détournés de leur usage réel (jouer avec les interrupteurs par exemple). Cela s’exprime également par une très forte résistance à tout changement ou un besoin d’aligner des objets.

La gestion sensorielle

Certains stimuli peuvent être difficilement gérés comme par exemple le bruit ou la foule. On parle alors d’hypersensibilité ou au contraire d’hyposensibilité.

Ces altérations devront impérativement être prise en compte par les intervenants à domicile dans le cadre de l’accompagnement quotidien.

Vivre l’autisme au quotidien

L’isolement est l’une des pires réponses que l’on puisse donner à l’autisme. Un cercle vicieux d’interactions mal gérées et de peur peut s’installer. L’intervention au domicile d’un professionnel permettra de favoriser le mieux vivre en société.

L’aide à domicile, son rôle au quotidien

Les récentes recherches sur le sujets font tomber des préjugés tel que l’agressivité des personnes touchées par les TSA. Un auxiliaire de vie ou un aide familial qui saura adapter sa communication aux besoins de la personne autiste (par la gestuelle ou des images par exemple) ne sera pas ou très peu confronté à des situations d’agressivité.

Les apprentissages des enfants touchés par les TSA peuvent également être grandement améliorés grâce à des méthodes spécifiques (tel que l’ABA, le TEACCH, le modèle de Denver).

Vitalliance vous propose des intervenants spécialisés dans la prise en charge des personnes atteintes de la pathologie autisme :

Notre offre pour les personnes handicapées

Created by Icon Fairfrom the Noun Project